Carthagène des Indes : la perle des Caraïbes

Aujourd’hui envolez-vous avec nous à Carthagène en Colombie ! La Perle des Caraïbes… Rien que son nom résonne comme un bijou. Carthagène des Indes, c’est une ville côtière qui sent bon les embruns et le monoï et où les traces du passé se lisent dans les murs de cette ville fortifiée. Des maisons ultra-colorées, une mer à 30°C et des gens qui discutent dans tous les sens, on y est, on est bien à Carthagène !

vue sur la presqu'île de Carthagène depuis la fenêtre de l'avion
Arrivée au-dessus de la ville de Carthagène, ici la presqu’île d’El Laguito et Castillogrande

Pour s’en débarrasser au plus vite, je vous parle directement de notre hébergement : c’était vraiment pas terrible. On n’avait rien de prévu et ce n’était surement pas une bonne idée. Car on s’est retrouvé dans un appartement sur cette partie de Carthagène, El Laguito, qui est seulement constitué d’hôtels et de logements pour touristes. Du coup… Ça ne nous a pas enchanté. On fera d’une autre manière la prochaine fois.

Ceci étant dit, le centre-ville de Carthagène est juste magnifique ! Très touristique, mais magnifique. Je vous laisse profiter en images.

la tour de l'horloge et les murailles de la ville de Carthagène
Torre del Reloj

bâtiment jaune et place avec des sculptures dans le centre-ville de Carthagène

sculptures représentant des métiers : couturière et nettoyeur de chaussures, ainsi que 4 personnages jouant aux cartes sur une place de Carthagène

bâtiment rose rouge ressemblant à une église avec un superbe vitrail au dessus des voûtes de l'entrée

bâtiment jaune un peu délabré : le convento santo domingo, sur une place de Carthagène
Convento Santo Domingo
oiseau dans un arbre à Carthagène : Troglodyte bicolore, Campylorhynchus griseus
Troglodyte bicolore – Campylorhynchus griseus

Je vous parlais de ville fortifiée plus haut car Carthagène des Indes a dû se protéger des pillages lorsqu’elle était aux mains des espagnols : des murailles, des bastions et des voûtes ont donc été construits et de nombreuses fortifications ont persisté au temps et encerclent toujours la ville aujourd’hui.

Vieux panneau en bois avec des explications gravées à propos de la construction des voûtes entourant la ville de Carthagène

Entrées des nombreuses boutiques artisanales sous les voûtes construites tout autour de la ville de Carthagène
Voûtes transformées en boutiques artisanales

Murailles de la ville de Carthagène avec vue sur la mer des Caraïbes

Canons sur le bord des murailles de Carthagène

2 hommes de dos accoudés sur les murailles de Carthagène discutant et regardant la mer des Caraïbes en arrière plan

escalier menant sur les murailles de la ville de Carthagène et vue de la mer des Caraïbes à travers une "porte" taillée dans la pierre

textures très apparentes de coquillages fossilisés dans la pierre ainsi que vue sur une piscine d'une maison à travers une grille à Carthagène
Fossiles sur des murs de maisons près des fortifications

On continue de déambuler dans les rues de Carthagène, toujours émerveillés par les couleurs de ses maisons.

imposant théâtre de couleur blanche et jaune à Carthagène
Teatro Heredia

4 statues représentées sur le théâtre Heredia de Carthagène

maisons dans une rue très colorée (jaune, bleu) de Carthagène

maisons colorées de Carthagène dont un restaurant français : Montmartre, qui lui est blanc et bois

rue de Carthagène entièrement de couleur ocre rouge

maison bleue très décrépit à Carthagène

Maison rouge avec une porte en bois très imposante remplie d'énormes clous et de deux heurtoirs pour frapper dans une rue de Carthagène
Casa del Marques de Valdehoyos

mise au point sur des fleurs roses en premier plan et aperçu de jolies maisons colorées (rose, blanc, bleu) en arrière plan à Carthagène

heurtoir en forme de salamandre sur une porte en bois bleue de Carthagène

vente de souvenirs (chapeaux, sacs) dans une rue colorée de Carthagène, un couple discute avec un vendeur

Mochilas de toutes les couleurs fabriquées par la population Wayuu exposées le long d'un bâtiment du centre de Carthagène
Les mochilas Wayuu sont de jolis sacs traditionnels utilisés par le peuple Wayuu qui vit dans le nord de la Colombie. Ces mochilas sont devenues très à la mode ! La plupart des Colombiens en possède au moins une !
homme découpant une noix de coco fraîche sur son charriot dans une rue de Carthagène
C’est grâce à ce monsieur que j’ai pu goûter à ma première eau de coco toute fraîche !

Chariot rempli de noix de coco dans une rue de Carthagène

imposante statue de Simon Bolivar sur son cheval abaissant son chapeau sur la place Parque Bolivar de Carthagène
Statue de Simón Bolívar sur la place… Bolívar
dessins et photos des miss Colombie sur le sol du Parque Bolivar à Carthagène
Représentation des Miss de Colombie sur le sol du Parque Bolívar

vendeuse de fruits découpés prêts à consommer dans le centre de Carthagène

On quitte le centre historique et on se dirige un peu plus à l’Est de la ville pour entrer dans le Parc Centenario où l’on y a croisé quelques uns de ses habitants…

animaux dans les arbres du Parque Centenario de Carthagène : Sciurus granatensis, Saguinus oedipus, Saguinus leucopus et Coragyps atratus
Écureuil à queue rouge, Tamarins et Urubu noir (Coragyps atratus)

Puis direction la belle et fameuse India Catalina ainsi que le Château San Felipe de Barajas. Rencontre avec de jolis oiseaux, sur le chemin…

Oiseaux au bord de l'eau à Carthagène : Egretta tricolor et Vanellus chilensis
Aigrette tricolore (Egretta tricolor) et Vanneau téro (Vanellus chilensis)
Statue grandeur nature de la India Catalina à Carthagène : une femme indigène qui se tient très droite la tête haute
La India Catalina, symbole de paix entre les populations indigènes et les troupes espagnoles
Vue sur le château San Felipe de Barajas depuis le lieu de la statue India Catalina à Carthagène
Le château San Felipe de Barajas
Monument en bronze de 2 énormes chaussures dont une renversée sur le côté près du château San Felipe de Barajas à Carthagène
« Monument aux vieilles chaussures », en référence au poète cartagenero Luis Lopez « El Tuerto », auteur du poème « A los zapatos viejos »
Oiseau et iguane dans les arbres près du monument aux vieilles chaussures à Carthagène : Milvago chimachima et Iguana iguana
Caracara à tête jaune (Milvago chimachima) et iguane

Carthagène c’est une ville d’Histoire pour la Colombie, mais on ne peut quand même pas laisser passer l’occasion de se baigner dans sa mer ! Les paysages sont tellement jolis. Pour moi, c’était ma première baignade dans les Caraïbes !

Petites vagues qui s'éclatent sur les rochers avec un bâtiment du centre-ville de Carthagène en fond de photo

Zoom sur des coquillages et traces de pas dans le sable sur une plage de Carthagène

mouettes au bord de l'eau à Carthagène des Indes : Leucophaeus atricilla
Mouettes atricilles – Leucophaeus atricilla
Aigrette sur un rocher près de la mer à Carthagène des Indes : Egretta thula
Aigrette neigeuse – Egretta thula
pélicans sur des rochers près de la mer à Carthagène des Indes : Pelecanus occidentalis
Pélicans bruns – Pelecanus occidentalis
Aigrette et pélican sur des rochers près de la mer à Carthagène des Indes : Egretta thula, Pelecanus occidentalis
Aigrette neigeuse (Egretta thula) et Pélican brun (Pelecanus occidentalis)

des baigneurs assistent au coucher de soleil sur la mer à Carthagène des Indes

une femme transporte sur sa tête la nourriture qu'elle vend aux vacanciers sur une plage de Carthagène

coucher de soleil sur une plage de Carthagène

En résumé : Carthagène est un véritable coup de cœur architectural. Elle bénéficie d’ailleurs d’un très grand succès et de nombreux touristes y afflue notamment les croisiéristes qui viennent faire escale dans son port. La ville est donc très touristique et les prix s’en ressente. Pour manger, par exemple, on a dû s’éloigner du centre pour pouvoir trouver des prix dans notre budget. Mais malgré cela, Carthagène est une ville vraiment magnifique ! On y retournera pour visiter plus en profondeur les quartiers, tels que Getsemaní, ou les îles à proximité.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *