Ma première baignade dans le Pacifique

NB : J’ai hésité toute la semaine à publier cet article que j’avais écrit avant le tremblement de terre. Depuis le séisme en Equateur du samedi 16 avril 2016, la ville de Pedernales est totalement ravagée. C’est bien simple, il suffit d’une rapide recherche sur Google Images pour s’apercevoir qu’une photo sur deux ne montre désormais que d’énormes tas de gravats à la place des maisons, des hôtels et des commerces. Je n’étais pas sûre que ce soit de bon goût de montrer nos jolies petites vacances et notre passage dans cette ville de bord de mer alors qu’aujourd’hui ses habitants pleurent leurs morts et recherchent leurs disparus, sans parler des dégâts matériels qu’ils ont subits… Et puis, je me suis dis que si finalement il fallait parler de Pedernales, car ce n’est pas juste un épicentre. Pedernales vit du tourisme, alors même complètement défigurée aujourd’hui, il faut parler de cette ville, pour qu’elle redevienne ce qu’elle était, petit à petit, qu’elle accueille encore et toujours des voyageurs et qu’elle soit reconnue pour sa vie de bord de mer, ses plages et sa population accueillante. Toutes mes pensées et mon courage sont pour vous.

L’Equateur est un petit pays et les distances en plaine sont assez courtes. On a donc décidé d’aller goûter, pour la première fois pour moi, à l’Océan Pacifique ! Les routes nous menaient facilement aux plages d’Atacames et de Pedernales. On a choisi de se rendre à Pedernales car, après avoir vu des photos d’Atacames, on s’est dit que les buildings face à la mer, non merci, on verra ça plus tard sur les plages des Caraïbes au nord de la Colombie.

Je vous embarque jusqu’à la mer avec nous, en commençant par ces photos du bord de route plein de fruits.

vendeur de légumes à vélo sur la route vers Pedernales

vente de fruits sur le côté de la route vers Pedernales

vente de pastèques sur le bord de la route vers Pedernales

fruits pendus sur le bord de la route vers Pedernales

Le PA-CI-FIQUE ! Je n’y crois pas vraiment. Waw. On est arrivé sur cette plage. Toute simple. Pas très aménagée. Et avec peu de monde. En tout cas, peu de touristes. Un décor de carte postale nuageuse ! Pour le reste, les photos parlent d’elles-mêmes.

paysage de plage et océan Pacifique à Pedernales

oiseaux dans le ciel de Pedernales : Fregata minor
Frégates du Pacifique

petit bateau de pêche "Mariana Isabel" sur la plage de Pedernales

petit bateau de pêche "Leonela" sur la plage de Pedernales

pêcheur rangeant son filet de pêche sur la plage de Pedernales

vendeur de tamales sur un âne sur la plage de Pedernales

zoom sur le vendeur de tamales sur un âne sur la plage de Pedernales

vendeur de raspao sur la plage de Pedernales

zoom sur le vendeur de raspao sur la plage de Pedernales

petit bateau de pêche remonté par des enfants sur la plage de Pedernales

enfants jouant au football sur la plage de Pedernales

Journée à la plage oblige, on a mangé du poisson dans un restaurant du front de mer ! Pêché du matin, ça ne se refuse pas ! On en profite, car c’est assez rare que l’on en mange d’habitude. A moins d’habiter en bord de mer, on ne trouve pas de poisson frais dans les villes de Colombie… Trop de distances à parcourir pour qu’il soit vendu frais et en bon état.

plats que nous avons commandé dans un restaurant de bord de mer à Pedernales

zoom sur les traces du sable sur la plage de Pedernales

Coquillages trouvés sur la plage de Pedernales
Notre pêche à nous !

La plage de Pedernales, ça c’est la vraie vie ! En photo ça ne se voit pas, mais l’eau est divinement bonne, je vous assure qu’on resterait bien plus longtemps ! Mais une semaine en Equateur ça passe vite alors on n’a pas perdu de temps à lézarder au Soleil et on s’est dirigés tout droit vers notre dernière destination équatorienne : la capitale, Quito, que vous découvrirez dans le prochain article !

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Commentaires

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *