15 jours après…

Ça fait maintenant 2 semaines que nous sommes arrivés chez Antimo et Monita, les parents de Charles (un grand merci !), et les découvertes sont plutôt au rendez-vous !

La première pour moi a été de regarder le paysage au petit matin à travers la fenêtre de la salle de bain ! Cette vue sur la Cordillère des Andes ça n’a pas de prix.

Vue sur la Cordillère des Andes depuis la fenêtre de la salle de bain, chez les parents de Charles, à Armenia

Et en attendant le bus, c’est tout aussi impressionnant !

Vue sur la Cordillère des Andes, depuis l'endroit où l'on attend le bus

En plus des paysages, j’ai pu découvrir comment s’organisent les transports. Les petits bus rouges appelés « Tinto » (mot qui s’emploie aussi pour demander une tasse de café, plutôt bien adapté pour cette région de Colombie qui en produit beaucoup) n’ont ni horaires, ni arrêts fixes, ni tickets… Mais c’est convivial ! C’est donc une autre manière de voyager que celle que je connais de France. À noter aussi que les portes sont rarement fermées et que les limitations de vitesse et les panneaux « stop » ne sont absolument pas respectés… Mais ces « règles » sont partagées par tous les véhicules, donc tout le monde arrive à circuler ensemble !

Photo à l'intérieur d'un bus à Armenia

En 2 semaines, j’ai évidemment pu goûter à de nombreux plats ! Les repas comptent d’ailleurs rarement d’entrées et de desserts mais plutôt un plat principal assez conséquent.

Charlène, Charles, sa maman et 2 amies (Emir et Marta) attablés au restaurant La Cosecha Parrillada à Armenia
Avec un vin français (que l’on a ramené et que l’on peut boire sans problème au restaurant), on s’adapte en douceur !
Photos des plats que nous avons commandés
« Trucha al ajillo » (truite à l’ail) et « punta de anca » (morceau de bœuf grillé)

Vue la taille des plats (et surtout du poisson entier pour moi !), heureusement que l’on peut ramener chez soi la fin de son repas si on ne termine pas !

Photo d'un sancocho
« Sancocho » (soupe composée de 3 viandes différentes, pommes de terre, manioc et banane plantain)

Moi surtout ce que j’adore c’est les jus de fruits ! Ils sont fraîchement préparés et il y en a de toutes les sortes ! On ajoute des almojabanas (sorte de beignet avec un goût de fromage, mais sucré) et on se fait une super pause dans l’après-midi !

Photo des jus de fruits et des almojabanas
Almojabanas accompagnés de jus de feijoa (genre de goyave), fraise et mangue

On a aussi testé une chaîne de restaurants colombienne (au nom à résonance française : « Kokoriko »), du style KFC, avec poulet pané et pommes de terre. Ce qui change de la version étasunienne c’est la possibilité de prendre des plats typiquement colombiens : des arepas (pain de maïs) ou des plátanos maduros (bananes plantains grillées).

Photo du plat que nous avons commandé dans l'enseigne Kokoriko : morceaux de poulets panés et pommes de terre

Une autre chose qui m’a interpellée c’est le changement de temps qui peut être très rapide. En une journée on peut voir un grand soleil, des éclairs, de la pluie à torrent, un ciel nuageux et des températures qui passent de 17° à 33°C.

Photo de nuages très sombres annonçant une grosse averse

Photo des nuages roses et de la Cordillère des Andes pendant un coucher de Soleil

Adorant prendre les animaux en photos, principalement les oiseaux et les insectes, Charles s’éclate ici ! Il y a beaucoup d’espèces différentes qui se côtoient et ce tout près de chez nous !

Photos de 3 oiseaux rencontrés dans le jardin : Trochilinae, Serinus canaria et Sporophila
Colibri, canari et sporophile

Le félin de la maison a également le droit à sa séance !

Le chat des parents de Charles
Polita

On a aussi visité El Parque de la Vida d’Armenia et El Museo del Oro, mais nous verrons cela dans un prochain article !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *