Une cathédrale de sel en Colombie !

Durant notre semaine à Bogotá, nous sommes allés visiter la ville de Zipaquirá et surtout son fameux monument de renommée internationale : La Catedral de Sal ! Zipaquirá est une petite ville située à une 50aine de km de Bogotá et peut se rejoindre très facilement par bus. Nous sommes donc partis à 7h du matin à la recherche de notre bus indiquant « Zipa » ! Après une demi-heure de transport, nous sommes arrivés dans ce joli village et nous avons filé vers la cathédrale, impatients de découvrir à quoi peut ressembler une cathédrale en sel !

La Catedral de Sal est un lieu touristique très visité en Colombie et aussi l’un des chemins de croix les plus connus pour les catholiques du monde entier. D’ailleurs nous avons pu y croiser quelques pèlerins.

La montée vers la cathédrale commence donc ici, avec ce gros trait blanc tout du long ! Elle est quand même beaucoup moins rude que la montée de Monserrate à Bogotá, dont j’avais parlé dans cet article !

Chemin avec une ligne blanche menant à la cathédrale de sel de Zipaquira

Chemin menant vers la cathédrale de sel de Zipaquira entouré d'arbres

Fin de la ligne blanche débouchant sur l'entrée de la cathédrale de sel de Zipaquira

L’entrée de la Catedral de Sal nous donne le ton ! La tenue des ouvriers qui ont œuvré pour construire ce monument nous accueille à l’entrée de la « grotte ».

Entrée de la cathédrale de sel de Zipaquira

Nous entrons donc à l’intérieur des mines de sel de Zipaquirá, accompagnés d’une guide qui nous explique toute l’histoire de la cathédrale, construite entre 1991 et 1995. Une première cathédrale avait été érigée en 1950, mais avait été fermée au public en 1992, menaçant de s’effondrer. C’est donc la plus récente cathédrale que nous avons visité.

Structure rouge en fer forgé du tunnel de la cathédrale de sel de Zipaquira
Tunnel en bois et fer (qui permettent de filtrer l’eau et le sel et de maintenir la structure) pour entrer dans la mine
Formation du sel à l'intérieur de la cathédrale de sel de Zipaquira
Sel se cristallisant sur les parois

Un long chemin nous mène jusqu’aux nefs de la cathédrale. Tout le long de ce tunnel se trouvent 12 autels, taillés dans la pierre et le sel, représentant 12 grandes scènes de la vie de Jésus.

Chemin sombre menant au cœur de la cathédrale de sel de Zipaquira

INRI inscrit sur le mur à l'intérieur d'une cavité de la cathédrale de sel de Zipaquira
Iesvs Nazarenvs, Rex Ivdæorvm – « Jésus le Nazaréen, roi des Judéens »

Scènes de la vie de Jésus représentées dans des cavités de la cathédrale de sel de Zipaquira

Profondeurs des cavités de la cathédrale de sel de Zipaquira
Ces 2 autels nous montrent les énormes cavités construites dans la mine : 10 m de hauteur pour 13 m de profondeur !
Un ange posé sur un énorme cailloux de la cathédrale de sel de Zipaquira
Sculpture d’ange, en chemin vers les nefs
La sculpture de l'ange devant des éclairages violets de la cathédrale de sel de Zipaquira
Sculpture d’ange avec trompette, en chemin vers les nefs

Après plusieurs mètres parcourus dans ces souterrains, nous apercevons enfin l’une des nefs de la Catedral de Sal avec la Grande Croix, symbole des lieux.

Grande croix dans le fond de la cathédrale de sel de Zipaquira

Coupole illuminée de bleu à l'intérieur de la cathédrale de sel de Zipaquira
La Coupole, en chemin vers les nefs de la cathédrale
Escalier à l'intérieur de la cathédrale de sel de Zipaquira
Cet escalier a pour légende que moins on est essoufflé à le monter moins on a de péchés à se faire pardonner !
Outils exposés à la cathédrale de sel de Zipaquira
Outils de travail des mineurs
Sculpture de La Nativité dans la cathédrale de sel de Zipaquira
La Nativité

Après la descente de plusieurs escaliers, nous arrivons dans la 1ère nef, au niveau le plus profond de la cathédrale : nous sommes à 180 m sous la terre ! Et nous découvrons un spectacle époustouflant : la « cascade » de sel !

Cascade de sel cristallisé dans la cathédrale de sel de Zipaquira

Zoom sur la cristallisation du sel à la cathédrale de sel de Zipaquira

On trouve du sel incrusté partout, sur les murs, sur le sol et aussi des grains détachés que l’on peut tenir dans ses mains !

Sel sur les parois de la cathédrale de sel de Zipaquira

La 2ème nef nous permet de nous approcher auprès de la Grande Croix, haute de 16 m !

Zoom sur la grande croix de la cathédrale de sel de Zipaquira

Détail de la coupole éclairée en bleu dans la cathédrale de sel de Zipaquira
Autre coupole de la cathédrale

Les jeux de lumière de la cathédrale rendent le spectacle encore plus magnifique !

Grande croix vue à travers une cavité de la cathédrale de sel de Zipaquira

Sculpture à l'intérieur de la cathédrale de sel de Zipaquira
Descente de croix

Intérieur de la cathédrale de sel de Zipaquira

Sculpture d'une scène de vie dans un mur de la cathédrale de sel de Zipaquira
Fresque taillée dans la pierre

Un lieu touristique comme celui-ci, qui accueille près de 50 000 visiteurs par mois, possède évidemment quelques boutiques de souvenirs, mais ici on se sent vraiment dans une autre ambiance avec ces nombreux chemins souterrains.

Boutiques de souvenirs dans les souterrains de la cathédrale de sel de Zipaquira

A la sortie de la cathédrale, on sait que l’on vient de visiter quelque chose d’extraordinaire, dont on se souviendra longtemps ! La 1ère merveille de Colombie ne porte pas son titre pour rien !

Après cette visite magique, direction le centre de Zipaquirá !

Champignons et fleurs à la sortie de la cathédrale de sel de Zipaquira : Amanita muscaria
Amanites tue-mouche et fleur ornementale
Toit du musée et drapeaux à la sortie de la cathédrale de sel de Zipaquira
Toit du musée de la Salmuera, qui explique toutes les étapes de la formation et de l’exploitation du sel
Sculpture d'une main aux couleurs de la Colombie près de la cathédrale de sel de Zipaquira
« Manos de esperanza » – Juan Guillermo Cifuentes Lotero
Sculpture en bronze d'un enfant assis près de la cathédrale de sel de Zipaquira
Un petit air du Manneken-Pis de Bruxelles, en Belgique, non ?
Train jaune et rouge près de la cathédrale de sel de Zipaquira
Petit train touristique montant vers la cathédrale

Nous voici dans les rues de Zipaquirá !

Bâtiment d'une rue de Zipaquira

Zoom sur les fenêtres d'un bâtiment de Zipaquira

La très jolie place principale de Zipaquirá avec sa grande cathédrale, la mairie et ses bâtiments commerciaux, nous a vraiment charmés !

Place centrale de Zipaquira

Cathédrale sur la place principale de Zipaquira
Catedral de la Santísima Trinidad y San Antonio de Padua, Zipaquirá
Bâtiment de la mairie de Zipaquira
Palacio municipal
La mairie et un groupe de policiers sur la place principale de Zipaquira
Ce même bâtiment, quelques heures plus tard, avec le « briefing » des policiers !
Bâtiments sur la place de Zipaquira
Commerces et habitations de la place
Les toits de Zipaquira
Vue sur Zipaquirá depuis la Catedral de Sal

En quelques mots, cette visite m’a laissé un incroyable souvenir ! C’est un détour in-con-tour-nable si vous êtes de passage par Bogotá !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires

Ajoutez les vôtres
    • 2
      Charlène

      Salut Ophélie ! Merci pour ton commentaire.
      Le plus impressionnant de cette cathédrale, ça a été le fait de devoir descendre hyper profond dans le sol, et de voir l’immensité des cavités !
      Je ne connaissais pas les caves de Nottingham (du coup j’ai fait un tour sur Google) et ça m’a fait penser aux villages troglodytes de Cappadoce en Turquie ! Comme quoi, chacun à ses références un peu partout dans le monde, c’est chouette !
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *